Gradus ad Parnassum - Cours d'écriture musicale

<< Retour au chapitre

Unité 1.6 - Monteverdi, présentation d'un madrigal, premier quatrain, la musique - Partie 2





- 0:00 : section A, les vers 1 et 2 ;
- 3:45 : section, B le 3ème vers ;
- 12:30 : section, C le 4ème vers ;
- 27:52 : remarques et analyse harmonique du quatrain.

1 commentaire(s)

Par Benoît D., écrit le 15/08/2016 à 14h17
Bonjour, merci pour cette vidéo, passionnante comme toutes les autres.
Concernant la question du mystère de la beauté de l'accord du do# mineur par rapport au la m, me voilà rassuré, je mettais cette énigme au compte de ma propre incompétence. Rassuré et intrigué.

Deux hypothèses:

Peut-être sommes nous tous dotés d'une certaine forme d'oreille absolue ? Après tout, d'un point de vue strictement biologique, nous sommes une batterie d'oscillateurs neuronaux, dont on peut observer les fréquences privilégiées ( ondes Alpha, Bêta, Gamma etc. ) et donc privilégierions certaines phases ?

L'autre hypothèse, qui semble plus tangible, concerne l'accord du piano. Depuis l'avènement du tempérament égal, les douze demi-tons sont présumés égaux. Est-ce réellement le cas en pratique ? Cela semble douteux car pour y parvenir, il faudrait faire appel à des mathématiques improbables ( puissances fractionnaires ) ou l'équivalent. J'avoue être ignorant des méthodes exactes des accordeurs de piano - il serait intéressant de les étudier dans le détail - mais ne serait pas surpris de constater des nuances significatives dans les différents intervalles.

Encore merci pour la qualité de votre travail.

Ajoutez votre commentaire:

votre pseudo

votre email

votre commentaire