Gradus ad Parnassum - Cours d'écriture musicale

<< Retour au chapitre

Unité 6 - Les accords de 3 sons



A partir d'un exemple : début du mouvement lent de la IVè symphonie de Tchaïkovski, cette vidéo décrit l'accord de trois sons dans la réalité musicale. Suivent cette description détaillée, le cours proprement dit sur l'accord de trois sons : définition, présentation des différents accords de ce type (parfaits majeur et mineur, de quinte diminuée et de quinte augmentée). Enfin, pour clore le cours, nous faisons un panorama détaillé des différents accords parfaits majeurs. Sur l'ensemble de l'unité, il n'est fait mention que de l'accord dans son état fondamental.

Sources

Tchaikovsky - Symphonie n°4, 2ème mvt, op.36
- source audio : https://www.youtube.com/watch?v=rAotb3P4VPg#t=1138
- interprète : London Symphony Orchestra dirigé par Gennadi Rozhdestvensky
- source partition : http://javanese.imslp.info/files/imglnks/usimg/3/31/IMSLP00690-Tchaikovsky_-_Symphony_No_4_in_F_Minor__Op36-2.pdf

Strauss - Ainsi parlait Zarathoustra, op.30
- source audio : http://www.youtube.com/watch?v=IFPwm0e_K98
- interprète : Chicago Symphony Orchestra dirigé par Georg Solti

9 commentaire(s)

Par Leloup, écrit le 09/05/2017 à 03h11
Bonjour m. Fabre
Felicitations et grand merci pour vos vidéos très intéressants. quel beau travail ! Vous avec un don pour enseigner. J'ai une question qui me turlupine.

Dans votre exemple de tchaikovsky, l'analyse des quatre mesures (contenant 5 accords) serait :
I - V - VI - IV - V dans la tonalité de si bémol min.

Je comprends bien la démarche pour trouver les degrés des accords. La lecture horizontale de si bémol - Fa - sol bémol - mi bémol - fa est tout de suite significative des degrés car les notes basses correspondent à l'état fondamental.

Mais si j'avais eu les mêmes degrés, les mêmes accords mais dans des états de renversements, la basse aurait été différente. Quand j'aurais lu horizontalement, ca n'aurait pas Été significatif. Il aurait fallu que je trouve les degrés de chaque accord avant de lire horizontalement.

Or vous dites que la lecture horizontale est la plus importante... je ne suis pas certaine de comprendre ...

J'espère avoir été claire dans ma question.
Par Julian Moreira (gradusadparnassum.contact@gmail.com), écrit le 09/05/2017 à 10h40
Bonjour et merci de votre commentaire. Je me permets de répondre à la place de Jean-Louis Fabre, qui complétera mon message au besoin.
Lecture horizontale et lecture verticale sont étroitement imbriquées et indissociables. Vous ne pouvez pas en effet vous contenter d'une seule des deux lectures pour analyser une oeuvre. Dans le cas des renversements, il est bien sûr important de lire les accords verticalement pour être capable de les analyser. Cependant, que vous opériez cette lecture verticale avant ou après la lecture horizontale, peu importe, il convient surtout de ne jamais négliger l'enchaînement mélodique de chacune des voix constitutives de ces accords. Jean-Louis Fabre met peut-être ici en garde contre une tendance qui consisterait à voir les accords comme des blocs qu'on jouerait indépendamment les uns des autres, et qui n'auraient d'autre logique d'enchaînement que leur "couleur" générale. Au contraire, il est important de rentrer dans le détail, de voir les notes et les intervalles à l'intérieur de l'accord, et d'écouter la manière dont ils s'enchaînent mélodiquement avec le reste.

J'espère avoir répondu à votre question. N'hésitez pas à poursuivre votre visionnage des vidéos, c'est avec le temps et la pratique que ces considérations apparaissent plus clairement.

Bien cordialement,
Julian Moreira
Par Georges FICHET, écrit le 24/05/2016 à 10h02
Cher Jean-Louis,
Je reprends l'étude de vos cours après après plus d'un an d'interruption. J'ai revu toutes les précédentes avec intérêt, même si elles peuvent me paraître un peu élémentaire, ce qui veut dire par ailleurs que mon niveau à progressé depuis, car j'ai continué mes études en Ecole de Musique d'une part, et sur le net d'autre part. Je tiens à vous remercier chaleureusement de la générosité avec laquelle vous mettez gratuitement un enseignement de qualité dont j'apprécie de plus en plus le contenu. Je vais mettre un lien vers votre site sur ma gage Facebook, c'est la moindre des choses que je puisse faire pour vous remercier. J'attends avec impatience votre premier fascicule commandé il y a quelques jours car je pense qu'il me dispensera de prendre des notes lors de vos cours.
Cordialement
Georges FICHET
Par Jean-Louis Fabre, écrit le 25/05/2016 à 18h24
Bonjour,
et merci infiniment pour l'attention si soutenue et l'enthousiasme avec lequel vous regardez ces vidéos, qui apparemment portent leurs fruits, ce qui est pour moi une réelle satisfaction. Merci également d'avoir commandé le fascicule consacré aux gammes et aux intervalles...mais attention, il est assez différent des vidéos, apportant notamment une exemplification assez substantielle, et donc n'est pas une réplique des vidéos...donc, prenez encore des notes!
je vous souhaite un bon travail et une belle progression musicale
Bien cordialement
Jean-Louis Fabre
Par Balbino, écrit le 06/04/2016 à 00h32
Je vous remercie de mon coeur pour tout ce que nous avons offert.
Merci beaucoup.
Par cvidal, écrit le 29/03/2016 à 19h52
Tout d'abord merci pour vos excellentes vidéo mais je voulais juste vous faire remarquer, et n'y voyez aucune malice de ma part, que "espèce" est du genre féminin. En effet beaucoup de gens, surtout à la télévision, disent "un espèce de..." alors que "une espèce de..." sonne tellement mieux à l'oreille, un peu comme une quinte!
Par Jean-Louis Fabre, écrit le 30/03/2016 à 11h21
Bonjour, et merci pour votre remarque! Vous avez parfaitement raison. Je suis moi-même attaché à tous ces aspects qui contribuent à maintenir la subtilité de la langue française et sa capacité à transmettre des notions non moins subtiles.
Encore merci,
bien cordialement
Jean-Louis Fabre
Par Georges FICHET (dr.fichet@wanadoo.fr), écrit le 18/01/2015 à 21h24
Bonjour
J'ai découvert votre site la semaine dernière et j'ai commencé à y travailler sérieusement. Si jusque là j'ai pu suivre facilement, j'ai l'impression que ça commence à se corser à partir de cette sixième vidéo.
Je voulais vous signaler ce que je pense être une erreur sur le lien indiqué pour écouter le 2ème mouvement de la 4ème symphonie de Tchaïkovski qui tombe ne fait sur ce que je pense être le 3ème mouvement scherzo. Par contre, ce lien tombe bien sur le 2ème mouvement:
https://www.youtube.com/watch?v=0wKjtuj0MUM
Je vais essayer de m'accrocher pour continuer l'étude de vos vidéos.
Je tiens à vous remercier votre générosité de mettre à disposition du public un enseignement de cette qualité.
Cordialement
Georges FICHET

Par Julian Moreira (gradusadparnassum.contact@gmail.com), écrit le 27/01/2015 à 19h22
Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire. N'hésitez pas à poser des questions en cas de difficulté !
En ce qui concerne le lien, il est correct, simplement c'est la symphonie entière qui est jouée, elle commence donc sur le premier mouvement. Si vous voulez entendre l'extrait utilisé dans la vidéo, reportez-vous à la minute 19. Je vais affiner le lien YouTube pour que vous accédiez directement au bon passage en cliquant sur le lien. Merci pour ce signalement en tout cas !

Cordialement,
Julian Moreira

Ajoutez votre commentaire:

votre pseudo

votre email

votre commentaire